Humain, en deçà de bien & mal, ce que nous sommes et ne parvenons pas à être, ou fort péniblement, dans nos conduites au quotidien. Nous sommes loin du Par delà bien et mal auquel Nietzsche nous conviait.
Ce texte invite à fouiner dans l'en deçà, ce qui nous précède à être, non dans une préséance originaire et absolue, mais à être dans notre être-là de chaque jour, de chaque nouvelle situation.
A partir de Variations sur la modernité du mal, et prenant appui sur un texte de Carl Gustav Jung de 1928, Le problème psychique de l'homme moderne, l'auteur interpelle nos représentations actuelles du rapport au bien et au mal, représentations que les conduites de destructivité et de protection de notre univers, menées dans une étrange simultanéité, bousculent, secouent, et quelquefois embourbent dans la conscience d'une extrême impuissance.
Après une étude du film La vie des autres, il propose un triptyque autour de trois problématiques : Coupable & non-coupable, Intimité & violence, et Peur & justice, dans lequel il interroge la place des oeuvres d'art dans l'élaboration de notre conscience collective. Il conclut par le texte de la Conférence prononcée à Tunis-La Marsa à la demande de l'Institut Français de Coopération, Gouvernance : une archéologie du devoir, en hommage à Michel Foucault.
Philosophe et psychanalyste, Norbert Chatillon travaille également auprès d'entreprises et d'organisations, dans les domaines de l'approche psychologique des situationsde vulnérabilité, l'approche des situations traumatiques en situation de « juste après crise », et la mise en place de dispositifs de prévention des risques psychiques..