Archetype

L'archétype est un pont entre le psychique et la matière. Les contenus de l'inconscient, les archétypes, ne sont pas seulement des résidus archaïques humains mais aussi ceux d'ancêtres que l'homme possède parmi les animaux. Nous avons en nous cette instinctivité ancestrale, mais aussi la nécessité de la transformer. En se laissant aller uniquement à l'instinct, nous perdons notre humanité. Si nous le refoulons, la conscience s'en trouve démesurée, " enflée ", au point de tomber dans l'hubris. Pour garder notre liberté, nous devons à la fois suivre notre nature ET notre possibilité de conscience. Ce qui vit en nous, permet de retrouver l'énergie de l'archétype, qui est autonome et ne dépend pas du conscient. En ignorant son énergie, l'archétype agit alors sur l'individu avec une telle fascination que celui-ci se trouve possédé par lui. Au lieu d'être source de liberté, l'archétype devient alors une prison que l'individu projette sur son environnement. Reposant sur la vie instinctive, le travail sur les images archétypiques permet la libération des énergies qu'elles contiennent. Utilisée par la conscience, cette énergie se métabolise en un sentiment pour être symbolisée. Les archétypes ne sont des organisateurs de la psyché que sous l'action des facteurs conscients. Ils sont cependant toujours là, comme une source constante d'informations. Par compensation, ils peuvent corriger les troubles du psychisme individuel et proposer des symboles susceptibles de l'orienter.