gaillard Art nous precedeChristian Gaillard - L'art nous précède, De Lascaux à Anselm Kiefer

Les éditions Bagheera, Collection : Vitriol
Nb. de page : 484
65 illustrations noir et blanc
Parution : Septembre 2021
ISBN : 978-2-902591-02-2

 

 

 

 

 Une récension de cet ouvrage sera publiée bientôt

Une édition française revue, augmentée et illustrée du livre américain intitulé "The soul of art. Analysis and creation" et publié par les Texas A&M University Press en 2017 parait ce mois de septembre en français sous le titre "L’art nous précède. De Lascaux à Anselm Kiefer." Il est publié par les jeunes éditions Baghera à Saint Ouen.

Christian Gaillard le présentera avec l’éditeur le jeudi 7 octobre à 18 h. 30 à la Librairie Delamain, 155 rue Saint Honoré Paris 1er, avec la participation d’Alain Gibeault, psychanalyste formateur, membre de la SPP.

Ce livre paraît également dans sa nouvelle version ce mois de septembre, sous le même titre, en italien, publié par les éditions Moretti & Vitali à Bergamo, qui ont déjà publié plusieurs de ses livres.

Le site cgjung.net publie une interview que Christian Gaillard a donnée à nos collègues jungiens suisses romands à propos notamment de ce livre.

Il a également participé récemment à un film sur Fellini intitulé Fellini e l’ombra, réalisé par Catherine McGilvray. Ce film a été présenté à la Biennale de Venise, dans la section « Gionate degli autori », au Théâtre Goldoni. Un long article vient d’être publié à ce propos sous le titre « Tra Chiesa e psicoanalisi » dans L’Osservatore Romano.

4ème de couverture

Dans cet ouvrage savant et audacieux, Christian Gaillard nous invite à découvrir ou revisiter un ensemble d’œuvres qui ont ponctué notre histoire de l’art et notre histoire collective. Porté par son expérience et sa réflexion de clinicien, il nous emmène de quelques énigmes puissamment insistantes de notre Préhistoire jusqu’aux créations toutes récentes, aussi surprenantes qu’aventureuses, de Pollock et d’Anselm Kiefer. Au fil de ces rencontres et de bien d’autres, il en vient à dialoguer avec les différentes traditions qui composent le mouvement psychanalytique, il en discute les attendus et perspectives propres, et ainsi, nous aide à mieux repérer et reconnaître les nôtres. Car, montre-t-il, les arts nous portent et nous transportent bien au-delà de nos horizons et positions du moment. Les œuvres d’hier et d’aujourd’hui ne cessent de nous faire voir et entendre ce que parfois nous ne voulons pas trop savoir, et qui pourtant nous anime et nous entraîne. Serait-ce donc que l’art nous précède ?

Christian Gaillard est docteur en psychologie, psychanalyste formateur, ancien président de la Société Française de Psychologie Analytique, puis de l’International Association for Analytical Psychology. Longtemps professeur de psychanalyse de l’art à l’École des Beaux-Arts de Paris, il a enseigné dans différentes universités en France, ailleurs en Europe, et aux États-Unis. Ses publications (parmi lesquelles le Que sais-je ? sur Jung) en font un des meilleurs connaisseurs des développements de la psychologie analytique dans ses rapports et débats avec la psychanalyse contemporaine.