Image manquante

Hitchcock et l'Ennui une Psychologie à l'Oeuvre

Aimé Agnel
Ellipses Marketing,25 octobre 2011

ISBN-10: 2729867678
ISBN-13: 978-2729867676

Présentation de l'éditeur

Nombreux sont les personnages qui s'ennuient dans les films d'Alfred Hitchcock. Certains d'entre eux s'en plaignent ouvertement. Tel James Stewart, dans Fenêtre sur cour, qui a du mal à supporter l'immobilité à laquelle il est contraint, ou Teresa Wright, dans L'Ombre d'un doute, qui prend conscience de la vie bourgeoise étriquée dans laquelle sa famille s'est enlisée. Pour d'autres l'ennui est existentiel (Cary Grant, dans La Mort aux trousses, Tippi Hedren, dans Les Oiseaux), et, parfois, mortifère (Psychose). Le meilleur antidote à l'ennui est alors l'enfant que ces personnages découvrent en eux qui n'est plus l'enfant qu'ils ont été, mais celui qu'ils sont devenus, l'enfant de la maturité. Sans doute Hitchcock a-t-il dû beaucoup s'ennuyer pour avoir su si bien nous donner à vivre, par le jeu du suspense, un temps où le rythme, l'émotion et l'enfance retrouvent enfin leurs pouvoirs. Aimé Agnel, psychanalyste, ancien président de la Société française de psychologie analytique, est l'auteur de L'homme au tablier, Le jeu des contraires dans les films de Ford, paru en 2002, réédité en 2006 (La Part Commune), et de Jung, la passion de l'Autre (Essentiels Milan, 2004). Il a dirigé deux ouvrages collectifs : Le Vocabulaire de Carl Gustav Jung et le Dictionnaire Jung (Ellipses, 2005 et 2008). Il a enseigné à l'Institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDHEC) et a publié de nombreux articles sur la psychanalyse, la musique et le cinéma.

Biographie de l'auteur

Aimé Agnel, psychanalyste, ancien président de la Société française de psychologie analytique, est l'auteur de L'homme au tablier, Le jeu des contraires dans les films de Ford, paru en 2002, réédité en 2006 (La Part Commune), et de Jung, la passion de l'Autre (Essentiels Milan, 2004). Il a dirigé deux ouvrages collectifs : Le Vocabulaire de Carl Gustav Jung et le Dictionnaire Jung (Ellipses, 2005 et 2008). Il a enseigné à l'Institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDHEC) et a publié de nombreux articles sur la psychanalyse, la musique et le cinéma.