JUNG ET L'ALCHIMIE : UNE VOIE DE TRANSFORMATION

Par Jean-François Le Du le 12 Décembre 2017


Dans le cadre de ses recherches, Jung ,après avoir théorisé la notion d’"Inconscient Collectif » constate que ce concept recouvre bien des démarches du passé et observe le rapport qui existe avec l’Alchimie: il postule que les alchimistes du Moyen-Age qui ont oeuvré sur la matière ont, en réalité, effectué des projections qui se recoupent avec les images symboliques qu’il étudie dans le cadre de sa « Psychologie des Profondeurs ».

Nous sommes alors en 1928, Jung a déjà 53 ans et, coïncidence ou non, c’est aussi le moment ou il cesse brusquement la rédaction de son « Livre Rouge »…
Il va désormais consacrer le reste de sa vie à établir un lien entre le corpus alchimique et les images, les rêves ou les dessins de ses patients et ceux qu'il réalise, enrichissant ainsi peu à peu sa connaissance des processus de métamorphose de l’âme humaine .

Nous essaierons, de notre coté, d’établir un parallèle entre les étapes de l’Oeuvre Alchimique et celles de la quête du Soi, en repérant les symboles et les processus de l' « Art Royal .

Jean-François Le Du