15,00 € l'unité Conférence du 21 juin 2023 - Sophie Braun : Mourir pour naitre enfin

Le 2 décembre 1980, Romain Gary déjeune au restaurant avec son éditeur, rentre chez lui, se déshabille, plie soigneusement ses vêtements et se tire une balle dans la bouche. Un peu plus d’un an après le suicide de Jean Seberg qu’il a follement aimé. La lettre qui accompagne son geste commence par : « Aucun rapport avec Jean Seberg. » Tout Gary est contenu dans cette formule. Dire sans dire l’indicible qui toujours nous échappe.

Selon une étude de Santé Publique France, publiée le 5 février 2019, la France présente un des taux de suicide les plus élevés d’Europe.

Par l’exploration des traces de la question du suicide dans l’œuvre de Romain Gary, Sophie Braun tente, non pas de chercher des explications mais de trouver quelques pistes pour aider à penser l’acte de ceux qui mettent fin à leurs jours.

Ajouter au panier