Né à Audierne, non loin de la Pointe du Raz, Etienne Perrot, après des études supérieures de lettres et diplômé en Sorbonne, se fixa à Paris ou il entra dans l'Administration et se maria.Une fille lui est née.

Très tôt, il fut habité par une recherche spirituelle.

Riche de l’enseignement de Carl Gustav Jung, Etienne Perrot 1922-1996 est un témoin, il est l'auteur de nombreux ouvrages, traducteur, conférencier, éveilleur d’esprit.Son parcours, sa pensée, ses pérégrinations et explorations de la profondeur de son être, son expérience d’interprète de rêves sont révélateurs d’un homme dans le présent, le dynamisme, la réalité. A la suite de C.G. Jung, il a continué l’étude de l’alchimie et de son symbolisme.

La plupart de ses traductions attendirent de nombreuses années avant d'être publiées. Par contre, le grand livre oraculaire chinois, le Yi King ou Livre des transformations, dont Richard Wilhelm, ami de Jung, avait fait une version allemande avec l'aide d'un lettré chinois sortit dans la traduction d'Etienne Perrot le 20 décembre 1968. Cet ouvrage, qui semblait répondre à une attente, eut un très grand succès et Etienne Perrot fut sollicité pour donner des conférences ; mais il s'abstint, à deux ou trois exceptions près, d'en donner sur le Yi King, par crainte d''en affaiblir les merveilles qu'il contient et il choisit d'aborder d''autres sujets qui lui tenaient à coeur.

 

Bibliographie des œuvres d'Etienne Perrot

Aux éditions de La Fontaine de Pierre :


La Voie de la transformation d'après C.G. Jung et l'alchimie
Coran teint, le livre rouge
L'Aurore occidentale
Les Trois pommes d'or
La Consolation d'Isaïe
Des étoiles et des pierres. Méditation sur la voie alchimique
Le Jardin de la reine
Mystique de la terre
C.G. Jung et la voie des profondeurs (collectif) 3e édition remaniée

 

Aux éditions Jacqueline Renard (Collection La Fontaine de Pierre) :


Les Rêves et la vie
Chroniques de la vie libérée
De Dieu aux dieux
Péril nucléaire et transformation de l'homme

 

Œuvres traduites par Etienne Perrot :


A partir de l'allemand
Ouvrages de C.G. Jung :
- Psychologie et Alchimie, trad. fr. R. Cahen H. Pernet, E. Perrot, Buchet-Chastel, 1970.
- Les Racines de la conscience, trad. fr. Y. Le Lay, Etienne Perrot, Paris, Buchet-Chastel, 1971.
- Commentaire sur le Mystère de la Fleur d'Or, trad. fr. E. Perrot, Paris, Albin Michel, 1979.
- La Psychologie du transfert, trad. fr. E. Perrot, Paris, (Albin Michel), 1980.
- Mysterium Conjunctionis, Tome I et II, trad. fr. E. Perrot, Albin Michel, 1980 et 1982.
- Aïon, trad. fr. E. Perrot, M.-M. Louzier, Paris, Albin Michel, 1978 réédité en 1998.

Ouvrages de Marie-Louise von Franz :


- C.G. Jung, son mythe en notre temps, trad. fr. E. Perrot, Paris, Buchet-Chastel, 1975.
- Nombre et Temps, trad. fr. E. Perrot, M.-M. Louzier, Paris, La Fontaine de Pierre, 1978 réédité en 1998.
- Aurora Consurgens, trad. fr. E. Perrot, M.-M. Louzier, Paris, La Fontaine de Pierre, 1982. (Le traité est traduit à partir du latin, le commentaire à partir de l’allemand.)

Yi King ou Livre des transformations, de Richard Wilhelm, trad. fr. E. Perrot, Paris, Librairie de Médicis, 1973.
Tao Te King, trad. fr. E. Perrot, Paris, Librairie de Médicis.
Le Secret de la fleur d'or, trad. fr. E. Perrot, Paris, Librairie de Médicis.

 

A partir du latin
Michel Maïer, Atalante Fugitive, trad. fr. E. Perrot, Librairie de Médicis, 1969, réédité chez Dervy, 1997.
Le Rosaire des philosophes, trad. fr. E. Perrot, Ed. La Fontaine de Pierre, 2008 (Les images qui illustrent ce traité ont servi de base aux méditations de Jung dans La Psychologie du transfert.)
Daniel Stolcius de Stolzenberg, Le Verger chymique (Viridarium chymicum), trad. fr. E. Perrot, Ed. La Fontaine de Pierre, 2009.