JUNG ET L'ECOLE FRANÇAISE DE L'IMAGINAIRE (G. BACHELARD, G. DURAND)

Par Jean-Jacques Wunenburger le 8 Janvier 2013


Les conceptions philosophiques et anthropologiques françaises de l'imaginaire de Gaston Bachelard (1884-1962) et de Gilbert Durand, qui vient de décéder (1921-2012) se sont développées en partie grâce à la lecture de l'oeuvre de C.G. Jung, à côté et parfois contre celle de S. Freud. On se propose de reconstituer quelques filiations intellectuelles au sujet des images, symboles et mythes qui vont contribuer à élaborer une approche structurale de l'imaginaire mais aussi une théorie de la créativité du psychisme imaginant.