LE COUPLE ENTRE FUSION, CONFUSION ET CONJONCTION

Par Martine Sandor-Buthaud le 18 Novembre 2008

couple

 

La lecture freudienne nous mène sur le chemin de la constitution du désir sexuel, dans la relation primaire avec la mère, entre enjeu narcissique et interdit de l'inceste, permettant la triangulation et la translation du désir vers un objet exogame par la castration symbolique du renoncement au désir oedipien.

Pour Jung le couple mère-enfant s'analyse dans la perspective de l'archétype de l'union. La dynamique endogame de l'inceste matriarcal cherche une plongée dans le monde des possibilités archétypiques. Il faut faire le sacrifice de la libido restée attachée à la mère pour que se produise l'accouplement avec soi, permettant la création symbolique, le couple intérieur. Il n'y a pas de relation à soi sans relation avec l'autre et vice-versa et dans cette perspective, ce qui relève d'une oeuvre à deux dans le couple est ce qui permet la conjonction entre deux individualités.

Le couple est ainsi à la fois un emboitement de deux organisations de désirs inconscients, un vécu d'union, un lieu de castration et une rencontre, voire une conjonction de deux individualités.